Que faire en cas d'urgence ?

En cas d'urgence, il est nécessaire que vous puissiez donner les premiers soins à votre chien avant de le transporter chez le vétérinaire.

Quelle que soit la gravité de l'état, gardez toujours votre sang-froid, et essayez de le calmer. Les quelques conseils ci-dessous vous permettront sans doute de mieux maîtriser les différents cas qui peuvent se produire.

Gardez toujours à l'esprit qu'un chien qui souffre peut soudain devenir dangereux même si, à l'ordinaire, il a un comportement assez mesuré comme peut l’être celui du Whippet.

 QUE FAIRE LORS DE :

DIARRHEE

Mettez le chien à la diète +/- 24 heures tout en lui assurant de l'eau fraîche en permanence. Vous pouvez également lui donner un régénérant de la flore intestinale ou un médicament conçu pour stopper toute diarrhée. Si celle-ci ne passe pas, consultez au plus tôt votre vétérinaire. Dans tous les cas, consultez immédiatement si vous détectez la présence de sang dans les selles où si celles-ci ont une odeur étrangement nauséabonde.

 MORSURE

Toute plaie due à une morsure devra être SOIGNEUSEMENT désinfectée à l'aide d'une solution antiseptique comme l’Iso-Bétadine . Si la gravité semble importante ou que vous ne parvenez pas à endiguer l'hémorragie, rendez-vous sans attendre chez le vétérinaire.

HEMORRAGIE

Appuyez fortement sur la blessure à l'aide d'un tampon de gaze ou un chiffon propre maintenu par du sparadrap. Si le flux de sang demeure important et que la blessure se situe sur l'un des membres, faites un garrot entre la blessure et le coeur. Pendant le transport chez le vétérinaire, desserrez le garrot toutes les 5 minutes afin de laisser circuler un peu de sang dans la partie blessée.

Attention un garrot laissé trop longtemps abîme le système circulatoire et votre chien risque l’amputation du membre ainsi garrotté !!!

FRACTURE

Tâchez d'immobiliser le membre brisé. Si le chien ne peut plus se mouvoir, placez-le sur une couverture que vous porterez à 2 comme un brancard, chacun prenant 2 coins. Rendez-vous sans attendre chez le vétérinaire.

 ARRET CARDIAQUE

Couchez l'animal sur le côté, placez la paume d'une main sur sa poitrine et mettez l'autre main sur la première. Appuyez fermement puis relâchez la pression. Répétez ce mouvement 20 à 30 fois par minute en adaptant votre force à la constitution du chien afin de ne pas lui défoncer les côtes.

Dès que vous sentirez son pouls, emmenez-le d'urgence chez le vétérinaire.

ARRET RESPIRATOIRE

Si votre chien ne respire plus, il faut pratiquer la respiration artificielle seule ou en complément du massage cardiaque. Le chien étant couché sur le côté, inclinez sa tête vers l'arrière. Enlevez toute trace de sang ou de mucus de sa bouche et tirez sa langue vers l'extérieur afin de libérer sa gorge, refermez le museau. Puis placez votre bouche sur sa truffe. Soufflez jusqu'à ce que la poitrine du chien se soulève. Recommencez l'opération à raison de 10 à 15 respirations par minute.

NOYADE

Maintenez votre chien la tête en bas sur un plan incliné  pendant quelques secondes afin de faire sortir l'eau de sa bouche. Pratiquez un massage cardiaque et/ou la méthode de respiration artificielle si nécessaire. Ensuite, enroulez-le dans une couverture et emmenez-le rapidement chez le vétérinaire.

 ELECTROCUTION

Coupez immédiatement le courant ou éloignez l'animal de la source électrique à l'aide d'un bois ou de tout objet non conducteur.

 NE PROCEDEZ JAMAIS A MAIN NUE, IL Y VA DE VOTRE VIE.

Une fois l'animal "débranché", pratiquez si nécessaire un massage cardiaque et/ou la respiration artificielle. Maintenez l'animal au chaud et emmenez-le chez le vétérinaire.

 BRULURES

Ne traitez pas de votre propre initiative une brûlure à l'aide d'une pommade. passez la partie brûlée sous l'eau courante froide afin de calmer la douleur puis couvrez-la d'un linge propre (pas d'ouate). Emmenez aussitôt votre chien chez le vétérinaire.

 COUP DE CHALEUR

Une forte chaleur associée à une ventilation faible, par exemple dans une voiture fermée stationnée en plein soleil, et à un manque d'eau peuvent provoquer chez votre chien une hausse de température importante. Aspergez-le alors précautionneusement et longuement, sur la tête et sur tout le corps d'eau froide (mais non glacée). Lorsque sa température commence à baisser, appliquez-lui sur la tête de la glace emballée dans un linge et conduisez-le de suite chez le vétérinaire.

ATTENTION: N'immergez pas votre chien dans l'eau. Le choc thermique risque de lui être fatal.

Retarder le traitement d'un coup de chaleur ( ne rien faire) peut également provoquer une mort rapide.

Cependant, les plus élémentaires précautions liées au respect de votre chien évitent ce genre d'incident.

TORSION D'ESTOMAC

Le problème concerne essentiellement les grandes races. La fermentation du contenu stomacal entraîne la formation de gaz en grande quantité qui aboutit à la dilatation de l'estomac. Lorsque le ballonnement est trop important, il tourne sur lui-même provoquant une nécrose des tissus, un état de choc et une asphyxie.

Symptômes:

-   Le chien est agité, tourne en rond

-  Il se couche et se relève aussitôt

-  Il tente de vomir sans y parvenir

-  Il tente de boire et recrache aussitôt

Enfin, il gonfle.

Si vous êtes témoin de plusieurs de ces symptômes, appelez IMMEDIATEMENT un vétérinaire. En effet, seule une opération chirurgicale pratiquée dans les plus brefs délais (moins de 2 heures) pourra éventuellement le sauver.

IL Y A URGENCE GRAVE

Quoi qu'il en soit, on peut prendre certaines précautions pour réduire les risques:

-         Fractionner la ration journalière en plusieurs prises.

« Voir chapitre alimentation. »

-  Ne pas nourrir son chien aussitôt après et avant un effort où jeu violent.

-  Laisser le chien au calme et au repos au moins 2 heures après son repas.

-  Ne pas laisser le chien boire de grandes quantités d'un seul coup.

  

COMMENT FAIRE POUR:

LUI FAIRE PRENDRE UN MEDICAMENT ?

Toute méthode consistant à inclure le cachet où la gélule dans la gamelle est à proscrire en raison du fait que vous ne pourrez jamais être sûr à 100% que le chien l'a bien avalé.

Le plus simple et le plus efficace consiste à enfouir le cachet où la gélule dans une petite boulette de viande où de fromage et de tendre gentiment le tout au chien. Il y a fort à parier qu'il avalera tout sans rechigner.

Si, malgré tout, il refusait votre préparation, il faudra employer les grands moyens:

-  ouvrez lui la bouche, tenez-vous derrière lui les jambes fermées afin qu’il ne sache pas reculer.

-  insérez le médicament bien au fond de la gorge, au milieu de la langue,

-  refermez-lui la gueule et gardez lui la tête vers le haut,

-  brusquement, lâchez tout et frappez violemment dans vos mains.

-  La surprise le fera déglutir.

Il est bien évident que l'ensemble de ces opérations doit se passer rapidement et sans brutalité. Au besoin, procédez à 2: un qui tient le chien, l'autre qui ouvre la bouche et y introduit le médicament.

LUI FAIRE AVALER GOUTTES, SIROP, POUDRE ?

Les poudres et les gouttes seront diluées dans un peu d'eau.

-  Aspirez le liquide dans une seringue;

-  Levez légèrement la tête du chien, mâchoires à demi fermées;

-  Introduisez la seringue (sans aiguille) dans le creux des joues c'est à dire la poche formée entre la babine et les dents.

Il faut procéder patiemment et par petites quantités, en laissant au chien le temps d'avaler, sans chercher à passer entre les dents sinon le chien s'étrangle, tousse, rejette et panique.

Ici encore, il sera peut-être nécessaire de s'y mettre à 2.

 METTRE UN PRODUIT DANS LES YEUX ?

Les gouttes et les pommades se déposent dans le cul-de-sac conjonctival en décollant la paupière inférieure et en appuyant légèrement sur la paupière supérieure pour faire saillir le corps clignotant qui va protéger la cornée et éviter les réactions douloureuses.

Le médicament se répartira ensuite tout seul sur la surface de l'œil.

ATTENTION: N'utilisez jamais un collyre sans l'avis du vétérinaire.

 LUI PRENDRE SA TEMPERATURE ?

On se sert d'un thermomètre médical ordinaire que l'on enfonce délicatement dans l'anus après l'avoir préalablement enduit d'un corps gras (vaseline).

Lorsque le thermomètre est enfoncé de +/- 2-3 cm, on l'incline légèrement vers le bas. De ce fait, la partie sensible du thermomètre monte et vient se trouver en contact avec la parois intestinale. Ce faisant, on obtient une mesure plus juste de la température.

Le chien a une température normale de 38-38,5.° Au delà de 39° où en dessous de 36°, consultez.

Seule est significative la t° prise au repos, dans le calme et loin des repas.

Pour plus d’informations,  demandez à votre vétérinaire. Lui seul est votre référent car les conseils ci-dessus sont donné a titre informatif d’un amateur à des amateurs !!

Votre vétérinaire est donc le seul a être qualifié !!!

 

© La maison "de la Belle Vanille"