L
'éducation

"Tout est difficile avant d'être simple" Thomas Fuller

A la fois ange et démon, le chien est tiraillé en permanence par deux pulsions contraires:

1° L'obligation absolue, vitale pour la survie de la meute, d'obéir au chef .

2° La nécessité de contester le chef de meute, pour que celui-ci reste le meilleur physiquement et mentalement.

(Car chez les loups, un roi fainéant, malade ou blessé est inconcevable, il serait balayé dans la seconde !)A vous de vous comporter en chef en pleine forme ....

Ne perdez surtout pas cela de vue...

 

Education de base

 Soyer toujours ferme et juste avec votre chiot Labrador... ainsi, il vous le rendra mille fois quand il sera grand!!!   Par contre si vous êtes peu regardant à son éducation ,violant et laxiste dans vos règles….il sera invivable !!! Et vous vous en débarrasserez de votre faute... :-(  :-(  :-(

Cette rubrique traite UNIQUEMENT de l'éducation de base, donc pour l'éducation proprement dite, le mieux est de prendre des cours avec votre chien dans une école d’éducation canine. Ces cours vous seront très précieux car, chez vous, vous n'aurez jamais de mises en situation telles que vous en rencontrerez là-bas, c'est-à-dire avec d'autres personnes que vous. La présence d’autres chiens est une bonne chose, car la vie de tous les jours de votre chien est faite de rencontres et de difficultés !

A l'école, vous apprendrez comment faire face à différentes situations, et vous allez développer une grande complicité avec votre chien !

(Si vous ne connaissez pas d’école à proximité de votre domicile, téléphonez à la Société Royale St. Hubert qui vous donnera les coordonnées de ces écoles.) Préférer absolument une école de la méthode douce...sans correction.

PS : Le Labrador a besoin, comme tout chien d’être éduqués !

L’éducation commence au moment où vous rentrez chez vous avec votre chiot.

Si vous souhaitez un chiot équilibré et obéissant, n’attendez pas que les problèmes arrivent ! Avant d’autoriser au chiot l’une ou l’autre chose, demandez-vous d’abord si, lorsqu’il sera adulte, il pourra encore toujours l’accomplir. Faites attention aussi : en étant trop dur avec votre chiot, vous risquez de le rendre inquiet. Être trop ferme ou à poigne c'est risquer un échec.


La première entrée chez vous

Avant d'aller chercher le chiot, installez 2 gamelles, 1 avec de l'eau et l’autre sans rien, mettez aussi 3 jouets à sa disposition.  

Le Labrador n'aime pas souvent dormir à même le sol sauf quand il a trop chaud, il a donc besoin d'un panier, il préférera d'ailleurs se mettre dedans pour profiter du confort.

Installez dés les premiers jours des barrières aux portes qui donnent dans les autres pièces afin de limitez son accès (pour éviter les bêtises).

La première fois que vous emmenez le chiot chez vous, emmenez-le dans la pièce que vous avez aménagée en vue de le recevoir (endroit où se trouve le moins de choses à détruire).

Déposez donc votre chiot dans la pièce aménagée pour le recevoir et laissez-le seul pendant environ 30 minutes pour qu'il découvre son endroit et prenne ses repères.

Lorsque vous revenez près de lui, félicitez-le, même s'il a pleuré. Ensuite, ouvrez la porte qui  mène à l'extérieur, sortez, et appelez-le à l'extérieur, ne le laissez pas seul, car il court peut-être certains dangers. Laissez-le découvrir l'endroit où il devra faire ses besoins. Ensuite, rentrez-le et donnez lui à manger.

Après avoir mangé, ressortez-le, et, s'il fait ses besoins, félicitez-le généreusement. En effet, les chiots ont l'habitude de faire leurs besoins après le repas. Quand la mission est accomplie, remettez-le dans la pièce aménagée pour son accueil, après lui avoir essuyé les pattes (très important pour éviter de salir la maison). Laissez-le encore seul 30 min à 1 h ! 

La nuit venue, permettez-lui une dernière sortie, et laissez-le seul dans la pièce prévue pour la nuit. 

La nuit, il va bien sûr pleurer, il ne faut absolument pas réagir à ses aboiements car, si vous réagissez, vous allez entrer dans un cercle vicieux. (Si vous ne répondez pas à ses appels, il ne criera plus après quelques heures. Il faut tenir bon, car cela va jouer sur toute l'éducation).

Le lendemain matin, la première chose à faire est de le sortir plus ou moins 20 minutes. Pendant ce temps, nettoyez à l'intérieur les besoins qu'il aurait pu faire au cours de la nuit. Il faut absolument nettoyer en l'absence du chiot, car le fait de ramasser devant lui lui fait plaisir et il risque donc de recommencer. Ensuite, rentrez-le, après lui avoir essuyé les pattes, même s'il ne pleut pas (éducation).

Donnez-lui à manger et changez l'eau dans sa gamelle, ensuite, mettez-lui sa laisse et allez faire un tour de 5 minutes, pas plus, devant votre maison.

De retour, permettez une sieste à votre chiot.  Lorsqu' il se réveillera, il aura certainement envie de jouer, vous l'emmènerez dehors, car dites-vous bien que s'il joue dehors, vous protégez votre intérieur de la casse.

Lors des cinq premiers jours, gardez votre chiot uniquement dans la pièce aménagée à cet effet, en ne lui permettant pas d'aller autre part. Il comprendra ainsi que sa place est dans cette pièce.

Au sixième jour, ouvrez la barrière qui donne accès aux autres pièces et laissez-le les découvrir à sa guise.

N'oubliez pas de le corriger s'il détruit quelque chose, ou se rend dans un endroit où il ne peut pas aller.

S'il se met en position pour faire ses besoins, dites-lui "NON" fermement, saisissez-le et portez-le à l'extérieur où il devrait normalement continuer ses besoins, et félicitez-le avec enthousiasme.

Remettez-le dans la pièce aménagée pour lui et fermez toutes les barrières. S'il pleure, ignorez-le !

Faites-lui découvrir 2 à 3 fois par jour (toujours en votre présence !) les autres pièces.

Dites-vous bien que votre caractère va déteindre sur l'éducation de votre chien (relations).

Le Labrador est naturellement gentil de caractère, mais c'est grâce à votre éducation qu'il sera calme, intelligent, propre etc., ...

On sait apprendre beaucoup de choses à un chien mais il faut savoir qu'il garde aussi un peu de personnalité canine !


Quelques règles à ne pas oublier:

  • Votre chien doit manger après vous, car vous êtes le chef.  
  • Quand il mange, mettez votre main dans sa gamelle et, s'il grogne, dite "non" immédiatement. (car c'est vous le chef et, à ce titre, vous pouvez aller dans sa gamelle).
  • Ne le punissez jamais s'il fait ses besoins à l'intérieur, car il ne comprendrait pas la punition (S'il est pris sur le fait, il faut toujours le sortir pour qu’il fasse dehors).  
  • Le chien a une mémoire courte, donc il faut le féliciter immédiatement, sinon il va oublier !  
  • La période de socialisation se situe entre 8 et 24 semaines, cette période est la plus importante car elle mène à un chien bien développé physiquement et psychologiquement. Il est donc important que votre chien soit mis en contact avec tous, humains, animaux, véhicules, ...  
  • Donc, sortez-le dans la foule (ex: marché), visitez une ferme, ou promenez-le près d’une route (pour le bruit des voitures, bus, camions).
  • Le comportement du chien est toujours primitif, il ne nécessite pas de traitement humain (ex :dormir sur le lit…)  Pour le chien, le plus important est que vous l'aimiez et que vous lui manifestiez de l'intérêt.

  • La voix du maître a une très grande importance. Si vous êtes fâché, elle doit être forte avec des mots courts et brefs, si, au contraire, vous êtes content, elle doit être calme et joyeuse.

  • Arrangez-vous pour promener votre chien dans des endroits où il n'y a pas de trafic, pour pouvoir le lâcher en liberté, faites cela dès le troisième jour, quand il est déjà un peu habitué à vous, cela aide à resserrer les liens entre lui et vous. Comme il ne connaît pas le paysage, ni l'endroit où vous allez promener, il va de lui-même rester dans vos pieds, c’est ainsi que vous continuerez la promenade. Il va renifler un peu partout, et quand vous vous éloignerez, il va courir pour revenir auprès de vous. S'il avance trop vite, agenouillez-vous et appelez-le en frappant dans vos mains, il va donc revenir vers vous, s'il ne le fait pas, faites demi tour en l'appelant, il aura aussitôt fait de vous suivre car, sans vous, il n'est rien.

Quelques petits trucs pour éduquer un chiot afin d’en faire un chien super sociable

Travailler le rappel de votre chiot.

Arrangez-vous pour promener votre chien dans des endroits où il n’y a pas de trafic, pour pouvoir le lâcher en liberté. Faites cela dès le troisième jour, quand il est déjà un peu habitué à vous, cela aide à resserrer les liens entre lui et vous. Comme il ne connaît pas la paysage, ni l’endroit où vous allez le promener, il va de lui-même rester dans vos pieds. En effet vous êtes tout pour lui (le maître) il doit donc vous suivre en toute circonstance car sans vous, il n’est rien. Sur un terrain ou une voirie sans trafic bien sûr. Là, vous enlevez la laisse de votre chien, et vous marchez vers l’endroit où vous souhaitez vous rendre. Si votre chiot ne vous suit pas, accroupissez-vous et appelez-le d’une voix enjouée en tapant dans vos mains. Ne vous inquiétez pas, il va accourir près de vous. A cet instant, félicitez-le d’une manière très joyeuse en le caressant et donnez lui une petite récompense (un très petit biscuit). Ainsi vous continuez votre promenade. Je tiens a dire que s’il ne vous suit pas, ne faites en aucun cas demi-tour (il ne doit pas avoir raison), continuez votre chemin et il est certain qu'après un petit temps il va vous suivre pour obtenir sa récompense.

Attention : Ne lui donnez pas de récompenses "à tout bout de champ" car il ne faut pas que cela lasse le chiot. Ne faites pas non plus 10 km, 200 m suffisent. Mais par contre répétez cela 1 à 2 fois par jour.

  Travailler le « Assis ».

Pour acquérir cet ordre : Appelez votre chiot et quand celui-ci est devant vous placez une petite friandise au dessus de sa tête à plus au moins 20 cm. A ce moment vous lui indiquez l’ordre d’une voix ferme « Assis » et en même temps vous déplacez votre mets toujours au-dessus de lui mais vers son dos (= 3 cm). A cet instant il va s’asseoir et vous le féliciterez en paroles et après grâce à la friandise. Si votre chien ne le fait pas, exercez une petite pression sur son train arrière avec votre main gauche en même temps que de donner l’ordre et de tenir la friandise. Répétez cet exercice 2 à 3 fois par jour. Après +/- une semaine le chiot va s’asseoir devant vous à l’ordre " assis".

Attention : un ordre est un ordre donc ne faites pas de longues phrases en espérant que ça marche mieux. Ne restez surtout pas non plus sur un échec. Si le chiot n’exécute pas l’ordre, ne lui donnez pas de friandise. Recommencez l’exercice autant de fois que nécessaire.

Travailler le « couché ».

Avant de faire l’exercice « couché », il faut que votre chiot aie totalement assimilé l’ordre   "assis".

Appelez votre chiot. Dites-lui « assis » -->  il s’assied. A cet instant, déplacez la récompense vers l’avant au sol (donc devant ses pattes avant) tout en lui disant "couché". ». Répétez l’ordre 2 à 3 fois par jour et après quelques semaines le chiot va se coucher à l’ordre.

Attention : N’oubliez pas de le féliciter à chaque fois qu’il exécute correctement l’ordre.

Travailler le « debout ».

Cet ordre intervient plus tard, Quand votre chiot exécute comme il le faut l’ordre « couché » sans lui avoir donner la récompense.

Placez-vous à coté de lui en tenant la récompense et faites un pas en avant tout en disant "debout", ainsi automatiquement le chiot va se mettre debout --> Récompensez-le chaleureusement (caresses + friandises).

PS : Ce qui précède ne sont que des petits trucs, pour avoir un chien éduqué rendez-vous  dans un club d’éducation canine.


En résumé:

  •  Promenez votre chien  sans laisse dans un endroit calme (clôturer).
  • Promenez-vous dans des endroits bruyants; par exemple une grand route, un marché, ...  
  • Attention au début, faites uniquement des petites promenades.
  • Jamais de violence envers votre chien.